Je dois admettre que depuis pas mal de temps, je ne m’accorde plus de « temps », justement. Bon, j’ai remédier récemment au problème des 8 mois sans congés, mais il restait, le temps de chouchoutage perso. Je m’en suis rendu compte de façon assé brutale d’ailleurs. Je vous explique : Il y a queqlues semaines maintenant, je faisais tranquillement mes courses dans mon hypermarché habituel lorsque je me suis faite aborder par une très jolie jeune femme poussant un landau : MON ESTHETICIENNE !!! Première nouvelle, la dernière fois que je l’avais vu elle m’avait raconté avec plein de désespoir qu’elle n’arrivait pas à tomber enceinte, qu’elle venait de faire une prise de sang et que une fois de plus c’était négatif… Et là, je la voie avec un bébé, je me dis « oula, Aurélie, ça fais au mois neuf mois que t’as pas mis les pieds à l’institut ». Puis elle me dit que sa puce à 3 mois et demi et qu’elle est en congés parentale pour 6 mois, là, deuxième oula, ça fais pas 9 mois, ça fais plus d’un an… Les boules !!! Bon, ça veut pas dire que je me suis pas épilée pendant plus d’un an, ça veut juste dire que j’ai rien fait faire par une pro depuis tout ce temps. Ni pour mes cheveux d’ailleurs, puisqu’il se trouve que l’institut où je vais est aussi mon salon de coiffure. Bon ça c’est pas grave j’ai les cheveux super long et je fais les bouts seule sans problème, mais quand même.

Alors là, ça a été la révélation, je me suis dis que ça pouvais pas durer, le boulot c’est une chose, mais ce faire plaisir de temps  en temps ça s’impose…

Donc, la semaine dernière, début du pétage de plombs, je vais au salon de coiffure et je fais la totale, shampoing, coupe, brushing. Aaaaaaaaaahhhhhhhhh !!! déjà, ça fait du bien, et au moment de passer à la caisse, je me dis, aller pendant que t’es là, prend rendez-vous au spa pour un soins de beauté. Mais évidemment, j’arrivais pas à me décider, j’avais envie de tout, alors j’ai pris : épilation, méga-soin du visage avec plein de masques et de massages et tout et tout, massage du dos ( et oui, une femme qui ce fait plaisir est encore plus belle, alors rien que pour le plaisir), et méga-manucure dont j’avais envie depuis super longtemps ( pose de faux ongles, de gel pour faire durcir le tout et que ce soit super-costaud et French manucure), parce que c’est vrai quoi, autant avoir de jolies mains…

Délivrance, aujourd’hui, mon RDV. Je commence par l’ésthétique, super, génial, reposant que du bonheur, destress’ total, avec une autre ésthéticienne que je connais bien, qui me chouchoute et tout. Pis je passe à la manucure… Alors la déjà, celle qui c’est occupée de moi, je la connais, je me suis pris la tête avec elle parce qu’elle m’avait fait payer deux fois un soins du visage et que ben normal, j’avais râlé. Scandale, elle me croyait pas, obliger de faire venir la patronne qui en effet a confirmé que je m’était faite escroquer, non mais quand même. Bref, donc, elle ce met à me limer les ongles comme une tarée, j’ai jamais eu aussi mal et j’avais quand même 3 doigts en sang… Bon, je dis rien, elle continue à me faire un mal de chien, je souffre en silence quand, enfin le final, elle enlève toute la poussière d’ongles qui recouvrait tout à 2 mètres à la ronde et je découvre mes dix doigts … Violet !!! Punaise, elle y est, en effet, pas aller de main morte cette folle. Alors bon, au bout de heures la couleur violette à disparue mais j’ai d’horribles douleurs au bout des doigts. Alors du coup, je m’interroge, ai-ce moi qui suis une chochotte, mais bon j’ai quand même 2 piercings, un tatouage, un implant contraceptif  sous la peau et je me suis déjà faite opérer d’ongles incarnés sans aucun problème, la douleur était largement tolérable et supportable, mais là, quand même je m’interroge. Si faut souffrir comme ça tout les mois, parce qu’il faut entretenir ce genre de chose, j’abandonne tout de suite. Où faut-il que je change d’institut, du moins pour la manucure ?? Parce que bon, je sais qu’il faut souffrir pour être belle, mais la torture suis pas d’accord !!! Donc, si vous avez ce genre de manucure, dites, est-ce normal que ce soit si douloureux ??

cuisine_141

Finalement, quand je suis rentrée, mon homme était à la maison , alors j’ai pu me plaindre, ça m’a déjà soulagé, mais à 18h15, désespoir, il est parti travaillé… Alors je me suis retrouvé là, toute seule, avec mes doigts qui me faisais mal et un estomac tout vide qui criait famine, ben oui, j’avais RDV de 11h30 à 15h alors j’avais que mon petit dèj’ dans l’estomac…

Sur ceux, je me sui spas laissé démontée, je me suis donc concoctée une diner de fille seule et désespérée. Salade de tomate, avocats, colin grillé. Le tout citronné, salé et épicé avec un soupçon de crème allégée… Un délice, simple et rapide.

cuisine_1491

Ensuite, pâte, linguine à l’ail et à l’huile d’olive. Ben oui quoi, vais pas en plus laisser les vampires m’approcher après une telle torture alors avec un peu d’ail, je suis tranquille. Pis en dessert, j’avais fais hier le fondant au chocolat et beurre salé de Manue qu’Elo m’avait fortement conseillé. Mais il se trouve que se gâteau est comme la tarte linz, il est auto-mangeant, il disparaît dans l’estomac de Matthieu, alors du coup, je me suis dit, avant qu’il n’y en ai plus, laissons nous tenter…

cuisine_1531

Le tout arrosé d’un litre et demi de tisane, thé et infusion en tout genre, devant des épisodes de Sex and the city que j’avais pas vu !!! Finalement, tout est bien, qui fini bien...